Teach me to dance

Chronique d’une auto-intégration en rétrospective

Pièce courte / work in progress 2016/17

Aldir Polymeris a grandit principalement au Chili. Il est titulaire d'un passeport suisse parce que sa mère est de nationalité suisse et il est de nationalité grecque, puisque son père est grec. Aldir lui-même ne parle pas grec et n'a aucun contact avec sa famille en Grèce. Si on demande Aldir d'où il vient… qui il est… c’est un peu compliqué pour lui !

La Cie trop cher to share examine le concept d’ «intégration» dans le sens inverse. La Compagnie a demandé à des expatriés grecs vivant à Zurich d'aider la ré-intégration culturelle d’Aldir au sein de sa communauté "d'origine" en parole et en action. Teach me to dance est une exploration de la constitution, instrumentalisation et la politisation de la notion "d’identité" et de la façon ambivalente des sociétés occidentales de traiter la question des origines et de «l'étranger» comme projection de nos peurs et nos désirs.

Performance: Aldir Polymeris // Idée / Concept / Réalisation: Nina Willimann // Chorégraphie / text / vidéo: Aldir Polymeris & Nina Willimann en coopération avec groupe de danse Erato, Christina Alexandri, Christos Bikos, Eleni Mylona, Evangelos Tsempelis, Dimitra Ioannidou, Vicky Papailiou et Sotiria Diamanti. // soutenu par: communauté grecque de Zurich, Rote Fabrik, Stillpoint spaces, Tanzhaus Zurich

pour plus d'images: scroll down